Santa Claus Village

The Official Home of Santa Claus

You are here: Home » Histoire

Histoire

Il y a environ cent ans, un touriste en visite commença à répandre des informations sur Korvatunturi et sur l’existence de ses habitants. Étant donné que le Père Noël souhaitait préserver la tranquillité de sa cachette, il inventa un moyen exceptionnel qui permettrait à tout le monde de découvrir Noël et de venir rencontrer le Père Noël. Il y a cinquante ans, le Père Noël se mit à fréquenter régulièrement les environs de la ville de Rovaniemi au Cercle polaire.

Le centre du Noël de Laponie, le Village-atelier du Père Noël du Cercle polaire devint la destination du Père Noël la plus prisée au début des années 2000. La destination située à Rovaniemi a doublé son nombre de visiteurs, ce qui témoigne de son succès. En particulier, le nombre de visiteurs internationaux a pratiquement quadruplé en quelques années pour atteindre un demi-million de visiteurs.

La Cabane de Roosevelt c.a.d. la Cabane du Cercle polaire  

Exposition relatant l’histoire du tourisme au Cercle polaire.

Rovaniemi et la Laponie ont été les premières à recevoir de l’aide d’après-guerre de l’organisation humanitaire UNRA qui a précédé l’Unicef en Finlande. La Cabane du Cercle polaire et les services touristiques ont également vu le jour grâce à l’aide fournie par l’Unicef. Eleanor Roosevelt, connue comme l’« âme » de l’UNRA a fait une visite surprise à Rovaniemi en 1950. La Cabane du Cercle polaire fut construite en l’espace de deux semaines comme lieu des cérémonies d’accueil.

En savoir plus…

Alors qu’Eleanor Roosevelt, l’épouse du Président des États-Unis d’Amérique connue pour ses activités humanitaires arriva par surprise à Rovaniemi en 1950 pour découvrir la reconstruction de l’après-guerre de la Laponie et de Rovaniemi, Uuno Hannula, préfet à l’époque se demandait, en tant qu’hôte, quel programme il pouvait bien organiser à cette occasion. Uuno Hannula obtint l’aide du directeur de magasins Lauri Kaijalainen, qui grâce à son personnel prit la possession d’un bout de terrain, situé au bord de la route nationale N:o 4 allant en direction du Nord et ayant fait l’objet d’une donation d’Eemeli Karinen, afin de pouvoir y ériger là une « cabane » à l’attention de cette visite de renom. Et oui, car, il fallait organiser une cérémonie d’accueil ici, sous le Cercle polaire !

L’idée avait vu le jour avec le colonel Oiva J. Willamo qui avait déjà plus d’une vingtaine d’années auparavant dressé un poteau sur ces mêmes zones comme lieu de halte et où les touristes pouvaient prendre des photos. Ni la situation de ce poteau détruit pendant la guerre, ni celle de la cabane à construire n’étaient basées sur des mesures scientifiques précises. Le poteau avait été dressé à l’endroit où on pensait que le Cercle polaire coupait la route mentionnée plus haut, alors que la Cabane était située là où le terrain avait été donné, et les calculs révélèrent plus tard qu’elle se trouvait 108 mètres trop au sud.

La Cabane du Cercle polaire, dont la construction fut réalisée en moins d’une semaine avec des rondins acheminés directement par flottage sur la rivière Ounasjoki et dont la conception fut assurée en toute vitesse le temps d’une nuit par l’architecte Ferdinand Salokangas, fut menée par le conseiller forestier Jarl Sundquist épaulé de constructeurs de cabanes en bois. Selon les consignes, on en avait besoin d’une quantité correspondant grosso modo à celle pour faire une ”cabane qui puisse accueillir toutes les personnes qui rentrent dans un grand car”. On ne disposait pas de davantage de temps, en effet, les premiers rondins avaient été récupérés de la rivière samedi, et déjà le samedi suivant, alors que l’avion de Mme Roosevelt atterrissait à l’aéroport, on était encore en train de fixer les gonds de la porte extérieure de la cabane qui était sinon achevée pour le reste.

Le dimanche 11 mai 1950, la Cabane était prête pour accueillir la visiteuse de premier rang. De nombreux habitants de Rovaniemi participèrent aux cérémonies d’accueil organisées dans la Cabane qui a depuis accueilli de nombreux visiteurs notoires venus de loin. Cet évènement a été important pour le tourisme de la région, car la première attraction venait d’être créée et les visiteurs commençaient à s’arrêter, pour prendre un café le temps de faire une pause, pour acheter des souvenirs et pour envoyer des messages sur les cartes postales spéciales munies du Cachet spécial du Cercle polaire. Le journal des visiteurs de la Cabane, ouverte seulement en été, se remplissait chaque année des milliers de noms et on se vit obligé d’agrandir pour la première fois les locaux en 1956.

La commission touristique fondée en 1948 fut chargée de la gestion et du développement de la Cabane. Les activités devinrent régulières, et le manque de place devint insupportable surtout au moment de la pleine saison, alors que les exigences sanitaires ne satisfaisaient plus aux normes concernant le personnel tout autant que les clients. En résultat des activités de la commission touristiques, la nouveauté pittoresque initiée au début des années 1960 fut que les rennes et leurs éleveurs viennent souhaiter la bienvenue pour la cérémonie de passage de la « frontière magique ».

C’est précisément quinze ans plus après les premières cérémonies en 1965 qu’une nouvelle cabane conçue par l’architecte Lempi Purdy fut inaugurée, et dont la taille et l’équipement étaient en mesure de mieux servir ses groupes de visiteurs arrivant toujours en nombre croissant. Le nombre de visiteurs estimés au moment de l’ouverture de la nouvelle cabane fut doublé au tournant des années 1970. C’est ainsi que 90 000 touristes font annuellement un saut dans la Cabane du Cercle polaire pendant leur séjour en Laponie. La plupart des groupes assistent à la cérémonie de passage du Cercle polaire qui laisse des souvenirs inoubliables.

Citons en particulier, les nombreux hommes d’État et les autres personnalités de haut rang qui ont découvert le Cercle polaire et tout ce qui est lié à la Laponie. Parmi ceux-ci figurent : le Secrétaire de l’Union soviétique Léonid Brejnev, le Président de la RSF de Yougoslavie Josip Broz Tito, le Président des États-Unis Lyndon B. Johnson, le Président de la République de Pologne Edward Ochab, le prince héritier de Suède Charles Gustav, le Shah de Perse, Le Président du Sénégal Sengor, le Premier ministre Golda Meir, le Premier ministre Aldo Moro, le ministre des Affaires extérieures Maurice Schuman, le Premier ministre Lubomir Strougal, le Président de la République de Finlande Urho Kekkonen et les autres ministres ont visité la cabane à plusieurs reprises.

La Cabane du Cercle polaire, attraction touristique à Rovaniemi, est devenue un grand centre touristique international. Elle attire chaque année un nombre croissant de visiteurs pour qui on développe sans cesse une offre grandissante. Ainsi, au fil des années, les environs de la Cabane ont accueilli davantage de curiosités à l’attention des touristes.

Sources : Cabane du Cercle polaire Rovaniemi 1950-1975. Commission touristique de la Ville de Rovaniemi. Rautakirja Oy. Aucune date de publication disponible.


Village du Père Noël au Cercle Polaire à Rovaniemi en Laponie en Finlande - Rencontrez le Père Noël en Laponie finlandaise
Le contenu de ces pages a été produit dans le cadre du projet « Le monde d’expériences tout au long de l’année du Père Noël » géré par la société Rovaniemen Kehitys Oy et dont les financeurs principaux ont été le Centre pour le développement économique, les transports et l’environnement de la région de la Laponie, ainsi que l’association LAG Peräpohjolan kehitys ry. La coopérative Napapiirinmaa osuuskunta est chargée de la maintenance de ces pages.